André Gaborit - chanteur poète

Menu navigation principale

André GABORIT en public André GABORIT en public  

En février 1982, André enre­gis­tre enfin en public 18 chan­sons : "Mets ta robe blan­che", "Si tu veux bien", "Bonjour, bon­soir", Savoir atten­dre", "Plus haut plus loin"... Ce sera un vrai succès.


 
 
METS TA ROBE BLANCHE
 
Mets ta robe blan­che
Viens on va danser
Mêm’ s’il y a des bran­ches
Faut pas y penser.
Vois sur la col­line
Les jolis tam­bours
qui met­tent l’her­mine
Au man­teau du jour.
 
Attends encore
Laisse-moi lire
Les der­niers mots
Qui sont écrits
sur le décor
De ton délire
Y’a des lam­beaux
Dans ton esprit.
Laisse-moi pren­dre
Ta galère
Pour un nau­frage
Au fil des jours
Je veux com­pren­dre
Ta colère
Dernier ombrage
A nos amours.
 
Attends encore
Laisse-moi suivre
Les méandres
De ton chemin.
Le syco­more
Couvert de givre
Ne peut plus tendre
Ses deux mains.
Laisse-moi coudre
Sur tes larmes
La chan­son bleue
De la clairière
Je veux dis­sou­dre
Le vacarme
Du vent hou­leux
Sur ta paupière.
 
Attends encore
Laisse-moi faire
Un der­nier saut
Dans tes grands yeux
S’en vient la mort
Qui nous lacère
Sur le vais­seau
De nos adieux.
Laisse-moi fau­cher
Sur ta gamme
Le vio­lon­celle
Du mal­heur
Je veux accro­cher
A ton âme
Une étin­celle
De bon­heur
 
Nueil sur Argent - Mai 1980
 
 
 
 
 
 

image diaporama