André Gaborit - chanteur poète

Menu navigation principale

De retour au pays... De retour au pays...  

De retour au pays, André part à la ren­contre des gens qui vivent autour de lui. Les scènes de la vie de tous les jours, la nature l’ins­pi­rent.


Encadré de Pub Encadré de Pub

André GABORIT chante sa poésie. Avec un coeur de poète bala­din, il offre une vision opti­miste de la vie qu’il met en scène avec talent.

Des textes, des musi­ques nais­sent et peu à peu un spec­ta­cle est prêt.
 
Ses pre­miers récitals ont lieu dans son pays natal puis il com­mence à sillon­ner la France puis la Belgique, le Luxembourg, la Suisse l’accueille­ront.
 
Il par­ti­cipe au second anni­ver­saire de "l’Opération Cambodge" à Monaco et au "Festival de la chan­son vivante régio­nale" dans les Deux-Sèvres.
La presse est una­nime et salue en lui le poète, l’humour et sa vision opti­miste de la vie.
 
En 1985, il se marie et en accord avec sa femme, il se consa­cre à la vie de famille. Trois enfants vont venir occu­per son quo­ti­dien. La télévision, la Cinq, vien­dra même chez lui pour faire une émis­sion : "Ma femme tra­vaille, je reste à la maison". Au fil des années, entre cui­sine et repas­sage, pas mal d’idées lui vien­nent en tête.
 
En 1997, il tourne un spec­ta­cle "Brassens" qui est son maître.
 
En 2000, une évidence s’impose à lui : se remet­tre à l’écri­ture et retrou­ver la scène. Pousser par des amis, il reprend son métier de trou­ba­dour qu’il ne quitte plus. Un CD sort et est tiré à 1000 exem­plai­res : "Histoire d’un jour ina­chevé".
 
Il y a une dizaine d’années, un ami offre à André deux très beaux livres anciens : les oeu­vres ori­gi­na­les de Pierre-Jean DE BERANGER (1780-1857). Il est touché et séduit par l’actua­lité de ces textes écrits il y a deux siècles et qui nous par­lent encore aujourd’hui. Il en a choisi quel­ques-uns qu’il a mis en musi­que.
 
 
Désor­mais, il sillonne la France.

 

image diaporama
image diaporama
image diaporama