André Gaborit - chanteur poète

Menu navigation principale

Le Paradis Le Paradis  

En 1972, André et le groupe "Les Amis des sans amis" sor­tent un second disque : "Le Paradis", "Des enfants" et "Dans ma ville".


 
 
LE PARADIS

Le soleil s’est levé
Il est déjà midi
Mon coeur a respiré
Un peu de cette vie
Mais je sais que là-bas
Très loin à l’horizon
Un matin je verrai
Le toit de ta maison
Mon soleil c’est toi
 
En regardant la vie
J’ai trouvé une fleur
Une fleur oubliée
Qui a comblé mon coeur
Mais je sais qu’un matin
Peut-être bien demain
La fleur m’enivrera
Quand je serai là-bas
Ma fleur c’est toi
 
Il se fait déjà tard
Mais tout paraît si beau
Très loin est mon cafard
Je ne sais pas les mots
Mais je sais que là-bas
Un jour tout brillera
Je serai arrivé
Mais il me faut marcher
Mon chemin c’est toi
 
Mon soleil c’est toi
Ma fleur c’est toi
Mon chemin c’est toi
Mon Dieu c’est toi
 
 

DANS MA VILLE

 

Dans ma ville

Il y a des bidon­vil­les

Dans ma ville

Il y a des filles

Qui se don­nent pour de l’argent

Dans ma ville

Il y a des mal­heu­reux

Dans ma ville

Il y a des gens

Qui se pren­nent au sérieux

 

Et moi dans tout çà

Que fais-je ?

Et moi dans tout çà

Je rêve

A une vie meilleure

 

Dans ma ville

Il y a des usines

Dans ma ville

Il n’y a plus

D’oiseaux qui chan­tent au matin

Dans ma ville

Il y a des tas d’autos

Dans ma ville

Il n’y a plus

Moyen de trou­ver son chemin

 

Dans ma ville

Il y a des gens heu­reux

Dans ma ville

Il y a des gens

Qui répan­dent leur soleil

Dans ma ville

Il y a des gens

Qui aiment

Dans ma ville

Il y a des gens

Qui don­nent leurs fleurs d’amour.

 

 

DES ENFANTS

 

Des enfants qui ont faim parce qu’ils ont trop mangé

Des enfants qui ont soif parce qu’ils ont trop bu

Des enfants qui demain s’amu­se­ront à tuer

Des enfants dont la soif sera d’être battu

Des enfants qui se bat­tent avec les poings qui cognent

Des enfants qui ont vu tout le monde à l’envers

Des enfants qui s’éton­nent que leur père soit ivro­gne

Des enfants qui déçus igno­rent même leur frère

 

Des enfants dont le cœur a été tout meur­tri

Des enfants dont les yeux ont des visions cruel­les

Des enfants dont la peur sera d’être incom­pris

Des enfants à qui les vieux ôteront leur gamelle

Des enfants qui n’ont pas assez d’amour en eux

Des enfants qui regar­dent une neige trop blan­che

Des enfants qui n’osent pas se regar­der entre eux

Des enfants qui s’évadent en voyant une bran­che

 

Des enfants qui igno­rent tout ce qu’on leur a dit

Des enfants qui aiment qu’on leur foute la paix

Des enfants qui ado­rent la neige et la pluie

Des enfants qui n’ont rien quand ils sont endor­mis

Des enfants pleu­re­ront car ils sau­ront un jour

Des enfants revi­vront quand ils auront l’amour

Des enfants qui ont bu les larmes du grand vent

Des enfants que j’ai vu pleu­rer leur maman

 

Des enfants qui ont faim

Des enfants qui ont soif

D’amour

 

 

 


image diaporama
image diaporama